Menu


​Abdoul Mbaye déplore les prétentions liées aux Législatives : « Chacun veut être devant »

POLITIQUE
Jeudi 20 Avril 2017


Le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT) a déploré les « prétentions difficiles à gérer » entre acteurs politiques.
« Les prétentions sont difficiles, chacun veut être devant », a indiqué M. Mbaye à sa sortie du tribunal où il répondait à une convocation liée à une affaire l’opposant à son ex-femme.
 
Mais, il précise que son parti, l’Act, est prêt à aller avec le maximum d’entités possible pour travailler ensemble et être prêts pour les Législatives.
 
« Le moment venu, les instances du parti vont décider, si je serai investi sur la liste « , révèle-t-il jeudi au micro de Senego
Abdoul Mbaye explique qu’il est pour des coalitions de l’opposition pour ces prochaines échéances électorales, mais pas pour une coalition unique. Car l’Act veut rester fidèle à ses principes et aux choix idéologiques. Cependant il reconnait que ce sera une chose très difficile.


Nouveau commentaire :





L'essentiel Mag N°2: Législatives 2017 Le Grand Foutoir

L'édition N°2 de votre magazine préféré est en ligne. Vous pouvez le lire ici.

L'essentiel Mag N°2: Législatives 2017 Le Grand Foutoir