Menu


​Elections législatives: La purge familiale de Macky touchera-t-elle Mansour Faye?

LETTRE DU JOUR
Dimanche 16 Avril 2017

​Elections législatives: La purge familiale de Macky touchera-t-elle Mansour Faye?
 C'est un coup de tonnerre dans un ciel jusque-là serein: prenant son courage à deux mains, le Président Macky Sall a décidé d'écarter son frère Aliou Sall et son oncle Abdoulaye Thimbo comme têtes de liste des départements de Guediawaye et Pikine. Les édiles de ces deux villes clefs, au très fort potentiel électoral, ont été coiffés au poteau par d'autres militants de la première heure de l'Apr. Dans un communiqué conjoint, le jeune frère et l'oncle du chef de l'Etat, inconnus au bataillon de l'Apr pendant la traversée du désert de Macky Sall, ont donné les raisons de leur renoncement. En expliquant entre autres vouloir le mettre "à l'aise " face aux attaques de l'opposition sur un supposé projet caché de "dévolution monarchique du pouvoir ".

Le coup a été tellement rude que l'épouse d'Aliou Sall a été obligée de conforter publiquement son époux sur sa page Facebook. L'irruption d'Aliou Sall sur la scène politique, s'il a permis à l'Apr de remporter la mairie de Guediawaye, a suscité beaucoup de controverses, tant au sein de l'opposition, de la société civile que dans l'Apr. Dans les rangs de cette formation, des militants réputés proches de la première dame Marieme Faye comme le très ambitieux Lat Diop, Directeur des investissements, ou le tonitruant député Seydina Fall "Bougazeli," ne ratent pas une occasion de tailler des croupières au jeune frère du Président.

A Pikine aussi, Abdoulaye Thimbo faisait face à l'hostilité sourde d'une frange importante de cadres de l'Apr issus de la banlieue. A quelques mois d'un scrutin législatif crucial, marqué par le "réveil" de l'opposition , Macky Sall, alerté par les notes des Rg sur les "boulets" que constitue sa famille, a décidé de limiter les dégâts. Mais le boss de l'Apr ira-t-il jusqu'au bout de sa logique en "défenestrant" aussi Mansour Faye, son puissant beau-frère, ministre de l'Hydraulique et édile de Saint-Louis dont l'élection à la tête de cette commune avait suscité de vives controverses ? Les paris sont ouverts.

Serigne Saliou Guèye

 


Nouveau commentaire :