Menu


Macky Sall parle enfin de Abdoulaye Wade : «Je pense qu'il peut continuer à inspirer le pays sans siéger à l'Assemblée nationale»

POLITIQUE
Mercredi 13 Septembre 2017

Le président du Sénégal Macky Sall ne « regrette pas que le président Wade n'ai pas siégé ». Il estime que l'ancien président peut « continuer à donner de l’inspiration à ses partisans, et même au pays sans siéger à l’Assemblée nationale », dont la rentrée se déroulera le 14 septembre.
 
Au micro de Guillaume Thibault de Rfi, il a appelé son ancien opposant politique au dialogue : « Nous avons besoin de nous parler puisque nous avons forcément des sujets qu'il nous faut régler avant d’aller à l’élection présidentielle ».
 
Macky Sall évoque notamment la question du « statut du chef de l’opposition », dont il faut « définir les modalités », ainsi que la « réglementation de la participation aux élections ». « On a vu lors des législatives avec 47 listes, le désordre que cela peut poser. On ne peut pas aller à la présidentielle avec autant de candidats ou une cinquantaine, on ne pourra plus voter », indique-t-il. Il appelle donc l'opposition à discuter de ces deux sujets, «  en toute responsabilité, et en démocrates ».
 
 
Reste à savoir si Abdoulaye Wade répondra positivement à cet appel au dialogue. Dans sa lettre de démission, l'ancien président de 91 ans avait fustigé Macky Sall en écrivant que les résultats des législatives de juillet étaient « controversés ».
 
Avec 20 députés, la coalition d'Abdoulaye Wade reste la première force d’opposition au Sénégal.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE