L'Indonésie frappée par un tsunami volcanique très meurtrier

INTERNATIONAL
Dimanche 23 Décembre 2018

Des centaines de bâtiments ont été rasés par la vague qui a déferlé sur les côtes méridionales de Sumatra et l'extrémité occidentale de l'île de Java aux alentours de 21h30 - 14h30, en temps universel. La vague a surgi après l'éruption du volcan Anak Krakatoa, qui connu comme « l'enfant », c'est-à-dire issu du légendaire Krakatoa.

Au moins 168 personnes ont péri et 745 ont été blessées, selon un nouveau bilan communiqué par le porte-parole de l'agence nationale de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho. 30 autres personnes sont portées disparues, a-t-il précisé. Sur des images de la télévision, on voit que la vague a traîné sur la plage de Carita, site touristique populaire de la côte ouest de Java, un amoncellement de détritus divers, entre plaques de toitures en ferraille ou encore des morceaux de bois. Des arbres ont également été déracinés tandis que le sol est jonché de débris.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL | VU D'AILLEURS | PHRASE DU JOUR