Sadio Mané : "Les gouvernements oublient les villages"

SPORT
Mercredi 28 Novembre 2018

Sadio Mané : "Les gouvernements oublient les villages"
Sadio Mané est en train de construire une école dans son village, Bambali. "C’est un projet qui me tient à cœur", signale-t-il dans un entretien avec L’Équipe. Les travaux ont démarré il y a quelques mois et l’attaquant de Liverpool suit leur évolution au quotidien. "Toutes les deux semaines je reçois des photos qui me montrent l’avancement des travaux. D’ici un mois il sera fini, j’espère", croise-t-il les doigts. Sadio Mané n’a pas manqué de lancer une pique aux dirigeants africains. Il dit : "Vous savez, en Afrique, les gouvernements oublient souvent les villages. Quand je vivais à Bambali, je n’avais qu’une obsession, partir à Dakar pour devenir footballeur professionnel. Maintenant, j’ai envie que les adolescents qui grandissent à Bambali veuillent y rester." Une piste pour freiner l’immigration clandestine ?

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL | VU D'AILLEURS | PHRASE DU JOUR