Abdoulaye Ndoye dénonce le manque de considération envers les enseignants

EDUCATION
Mardi 2 Juin 2020

Abdoulaye Ndoye dénonce le manque de considération envers les enseignants
Initialement prévue ce mardi, la reprise des cours pour les classes d’examen a été reportée à une date ultérieure. Une décision prise au tout dernier moment par le président de la République pour éviter la propagation de la maladie dans les écoles. Ce, après qu’une dizaine d’enseignants ont été testés négatifs à Ziguinchor et 130 autres mis en quarantaine.

Cette volte-face ne surprend pas les organisations syndicales des enseignants. Secrétaire général du CUSEMS, Abdoulaye Ndoye, joint au téléphone, dit qu’il n’est pas surpris de la décision. Selon lui, la note a été faussée dès le départ, le jour du convoyage des enseignants dans les différents lieux d’affectation. Au Terminus de Liberté 5, rappelle-t-il, il y avait un rassemblement qui favorisait la propagation de la maladie.

« Tous les ingrédients étaient réunis pour une propagation de la maladie pathogène. Les enseignants ont voyagé dans des conditions difficiles », dénonce-t-il.
Abdoulaye Ndoye enfonce le clou en indexant l’heure tardive (23h57) de la publication du communiqué du ministre de l’Education nationale, officialisant le report de la reprise. Il n’y voit que du tâtonnement, de l’amateurisme : « Attendre une heure pareille pour reporter la reprise, c’est un élément qui conforte le manque de considération envers les enseignants », déplore-t-il. Le syndicaliste demande ainsi à l’Etat de procéder au rapatriement de tous les enseignants dans leurs foyers respectifs.

Avec Emedia
 

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19