Abou Abel Thiam : «la Justice fait tort à notre régime et à la majorité en embastillant Khalifa Sall»

POLITIQUE
Mardi 14 Mars 2017

Abou Abel Thiam
Abou Abel Thiam
Interrogé par le journal le Témoin sur «l’affaire Khalifa Sall», Abou Abel Thiam répond sans ambages : «Au plan politique, je trouve que l’administration de la justice fait tort à notre régime et à la majorité en embastillant Khalifa Sall. Car, l’administration de la Justice est en train de lui donner une étoffe qu’il n’a pas, de le victimiser alors qu’il n’a jamais représenté un danger politique, électoral pour nous. Le fait qu’un pouvoir perde la mairie de Dakar, ce n’est pas nouveau.

En plus, il faut de l’opposition en tout, nous n’avons pas la volonté ni la vocation d’aligner tous les Sénégalais dans un unanimisme de circonstance pour que tout le monde soit avec vous. Nous ne voulons pas de cela. Nous n’avons pas eu peur quand nous n’étions pas au pouvoir, je vois mal pourquoi on aurait peur aujourd’hui surtout que cette affaire est marginale pour nous. L’affaire Khalifa Sall est un phénomène marginal dans l’espace politique sénégalais. Qu’on ne nous fasse pas la querelle d’un dossier politique !»

Et Abel de se poser cette question stalinienne pour conclure : «Et puis le maire de Dakar, c’est combien de divisions ?»
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19