Barthelemy Dias : "je ne répondrai pas aux convocations de la police"

POLITIQUE
Lundi 27 Février 2017

Barthelemy Dias
Barthelemy Dias
Après une pause de quelques jours pour cause d'audition sur la gestion de la caisse d'avance de la ville de Dakar, Khalifa Sall a repris de plus belle ses tournées politiques à l'intérieur du pays. C'est ainsi que ce dimanche, il s'est rendu à Tambacounda sur initiative du mouvement "And Dolel Khalifa" local. Mais il y a eu des échauffourées à hauteur du domicile de Sidiki Kaba dont les militants ont voulu empêcher le passage de la caravane de l'édile de Dakar. Sur ce, Barthelemy Dias a été convoqué à la police de Tamba pour s'expliquer sur cette bagarre. Ce qu'il a tout bonnement refusé en déclarant que la police devait plutôt encadrer leur manifestation au lieu de leur servir des convocations. Déplorant les deux poids deux mesures, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur, qui a constaté qu'aucun militant de Sidiki Kaba n'a été convoqué, a martelé qu'il ne répondrait pas aux convocations de la police.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19