google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









Bilan de Yahya Jammeh: la piqûre de rappel de Frédéric Tendeng à Robert Sagna

POLITIQUE
Jeudi 23 Février 2017

Le journaliste-consultant Frédéric Tendeng n'est pas d'accord avec l'ancien ministre Robert Sagna sur sa défense du bilan de l'ancien autocrate de Banjul, Yahya Jammeh.


A tonton Robert Sagna…

Oui, ton ami et (notre) frère Yahya Jammeh est parti.

Mais ce n'est pas une vue de l'esprit de dire qu'il a été impliqué dans le trafic d'armes, la coupe illégale et le commerce du bois de Casamance tout comme il a activement entretenu des réseaux pour servir ses intérêts dans l'économie de guerre ayant longtemps gangrené la Casamance.

C'est en cela que Jammeh a été un obstacle à la paix en Casamance.

Or, la voie de cette paix passe aussi par une lecture objective de la situation et du rôle joué par chacun de ses acteurs, quels que soient vos liens affectifs.

Le reste n'est que travesti de la vérité et déni de la réalité.

Deux attitudes qui ont largement contribué à attiser le conflit de Casamance dont personne ne veut plus depuis longtemps.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE