Birahim Seck : «L’entreprise de Diopsy traine une dette fiscale de 350 millions»

ECONOMIE
Dimanche 19 Avril 2020

Birahim Seck : «L’entreprise de Diopsy traine une dette fiscale de 350 millions»
Dans son communiqué de ce samedi, l'UDE a tenu à apporter des précisions sur cette information qui circule depuis quelque jours et qui fait état de la liquidation de l'Urbaine D'entreprise, suite au constat sur la cessation de paiement de fournisseur.

Ainsi, le coordonnateur du Forum Civil, Birahime Seck a pris le contre-pied pour, parallèlement, rappeler que cette entreprise traîne une dette fiscale d'un montant de 350 millions.

Donc, il déclare qu'elle est loin d'être solvable pour gagner un marché. "Une entreprise qui ne peut respecter ses engagements financiers, ne peut guère gagner de marché", précise le coordonnateur du Forum Civil. Il ajoute que cette situation d'insolvabilité dans laquelle l'UDE se trouve, "n'est pas une garantie pour l’État dans sa posture d'acheteur, l'UDE étant dans l'impossibilité même, de payer ses fournisseurs".

Cette dette exorbitante avancée par Birahime  Seck ne donne t-elle pas une occasion de poser la question selon laquelle, "n'y a t-il pas d'autres fournisseurs qui attendraient une réaction financière de la part de l'UDE?

 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19