Différer la réouverture des écoles : un impératif !

EDUCATION
Mardi 26 Mai 2020

Comme nous le constatons, le Sénégal enregistre depuis quelques semaines en moyenne 100 personnes/jour infectées par le virus Covid.19 avec un nombre croissant de cas communautaires. Cela intervient sans que des tests à grande échelle soient menés conformément à l’opinion des autorités sanitaires quant à son efficacité et surtout du fait des moyens financiers et logistiques limités.

Dans un tel contexte, il me semble déraisonnable de prendre le risque de reprendre les enseignements/apprentissages. En effet, par-delà les mesures de précaution et d’hygiène envisagées, il serait judicieux prendre en considération des facteurs non maîtrisés notamment :
– Une partie du personnel enseignant devra quitter des régions fortement touchées par la pandémie pour rejoindre leur lieu de travail. Quid des vacanciers ?
– les conditions de transport peu appropriées des apprenants
– le non contrôle des enfants entre l’école et le domicile
– la configuration des salles de classe rendra difficile l’adaptation des cours de philosophie
– la division des classes par groupes posera déséquilibre au niveau élémentaire avec la pratique de spécialisation des maîtres selon les niveaux d’enseignement.
– la psychose des enseignants et des parents durant cette période…

Au vu de ce qui précède et de la nécessité de préserve le caractère démocratique de l’Ecole, le Gouvernement doit surseoir jusqu’à nouvel ordre la réouverture des écoles – d’autres pays l’on fait- et engager de larges concertations avec les acteurs sur la gestion post-Covid 19 du secteur de l’éducation et de la formation.

Dans cette option et en guise de pistes de solutions, on pourrait envisager :
1. la reprise des enseignants/apprentissages au 1er septembre 2020
2. la tenue des compositions à la mi-novembre 2020
3. Niveau calendrier des examens :
– Entrée en 6e/CFPE en fin novembre 2020,
– BFEM et Bac début et mi-décembre 2020.
4. Les vacances de fin d’année à la mi-décembre 2020.
Rentrée scolaire, le 4 janvier 2021.

Ndiaga Sylla

Ps : A qui profite cette décision précipitée de rouvrir les écoles ?

 

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19