Diourbel : le problème Aminata Tall

TRIBUNE LIBRE
Mercredi 15 Février 2017

La démarche exclusiviste ourdie par certains responsables de l’Alliance pour la République (APR) en complicité avec des membres de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar sape le moral des militants à Diourbel et annonce déjà la rupture inéluctable qui mettra fin à la dynamique unitaire pourtant théorisée par Aminata Tall elle-même.


La démarche exclusiviste ourdie par certains responsables de l’Alliance pour la République (APR) en complicité avec des membres de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar sape le moral des militants à Diourbel et annonce déjà la rupture inéluctable qui mettra fin à la dynamique unitaire pourtant théorisée par Aminata Tall elle-même, qui vient de démontrer qu’elle n’y croyait pas. En effet, elle a décidé unilatéralement de tenir des réunions secrètes à son domicile pour s’arroger avec ces complices de circonstance le droit de choisir les futurs candidats aux élections législatives dont l’issue s’avère plus qu’incertaine pour la coalition du camp présidentiel. Car sa méthode ne passera plus.

Ceux qui ont porté l’APR depuis ses débuts à Diourbel, qui sont crédibles et compétents ont annoncé d’ores et déjà qu’ils n’accepteront jamais le deal orchestré par Aminata Tall avec la complicité d’un Dame Diop qui rase les murs dans le Baol, et dont l’impopularité est totale, au point qu’il a décidé de ne pas prendre ses responsabilités par peur d’une déroute électorale certaine qui pourrait lui valoir la perte de son poste auquel il tient plus que tout.

La rencontre en catimini tenue en sa présence dans le domicile d’Aminata Tall n’avait d’autre objectif que d’adouber Malick Fall et de mettre les véritables leaders apéristes devant le fait accompli. Et de s’arroger une sécurité relative en mettant en selle un poulain capable de les faire gagner, sa complice de circonstance Aminata Tall et lui. Leur combine mal ficelée a éclaté entre leurs mains.
Heureusement pour Diourbel qui doit désormais se faire une raison sur les desseins d’Aminata Tall, uniquement intéressée par sa personne et son plan de carrière qu’elle compte dérouler en utilisant Diourbel et ses leaders comme faire-valoir.

Elle est la seule responsable politique locale de l’APR qui siège au Secrétariat exécutif national, et elle profite de cette position pour infuser au sein de cette haute instance décisionnelle des informations erronées sur la situation politique de Diourbel. Il est temps qu’elle soit démasquée. Surtout qu’elle est revenue à Diourbel en désespoir de cause, après avoir déclaré publiquement à la foire de Dakar en 2013, alors qu’elle était la marraine de la région à cet événement national qu’elle remerciait la délégation de Diourbel pour l’honneur qui lui avait été fait, mais qu’elle n’y militait plus, car elle avait transféré sa base à Yoff, son village maternel !

Diourbel a tout donné à Aminata Tall. Elle a été députée, toute puissante ministre sous Me Wade, et la seule mairesse du Sénégal dont la session du conseil municipal a été présidée par le président de la République. Qu’a-t-elle donné à Diourbel ? Rien ! Elle aura marqué l’histoire de la commune en étant le seul maire à faire emprisonner des dignitaires !

Diourbel regorge de leaders jeunes. De leaders compétents qui peuvent développer Diourbel, qui veulent servir Diourbel et non se servir de Diourbel pour rester à des positions de privilèges à Dakar. Et revenir jeter aux populations exsangues des graines de mil à se disputer comme des poules affamées tel que le fait si bien Aminata Tall, à chaque fois qu’il y a élection ou qu’elle se sent menacée. Les combines, deals et complots politiques d’Aminata Tall ne passeront plus.
Il est temps pour elle d‘aller à la retraite. Et de laisser Diourbel s’occuper enfin de ses  problèmes.
Vieux Diop

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19