Etats-Unis : les premières vagues d’expulsion de Sénégalais ont commencé

POLITIQUE
Dimanche 19 Février 2017

Les Sénégalais, tout comme beaucoup d’autres émigrés africains et d’ailleurs, avaient raison d’être pessimistes quant à l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. Parce que dans son programme de campagne, il avait décliné une politique anti-immigration qui rapatrierait bon nombre d’entre eux sans-papiers ou accusés de crime ou délit.


Etats-Unis : les premières vagues d’expulsion de Sénégalais ont commencé
Aujourd’hui, que la campagne et l’élection présidentielle sont dépassées et que le candidat républicain est couronné 45e président des Etats-Unis, les difficultés des émigrés commencent. Le rêve américain se transforme ainsi en cauchemar car les premières vagues d’expulsions ont commencé. En effet, certains de nos compatriotes ont déjà reçu leurs notifications d’expulsions.

Dans un décret signé le 25 janvier, le président Donald Trump avait donné la priorité à l’expulsion des sans-papiers ayant un casier judiciaire ou accusés de délit ou crime. Seulement, si on en croit certains Sénégalais émigrés aux Etats-Unis et interrogés par la RFM ce dimanche, le décret ne tient pas compte de cela puisque certains d’entre eux, qui doivent être refoulés, ont un casier judiciaire sans tache. Aujourd’hui, c’est la hantise chez tous les Sénégalais sans-papiers dont l’expulsion du pays de l’oncle Sam n’est qu’une question de temps.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19