Farba Ngom tance le directeur de l’Anpej

POLITIQUE
Mardi 28 Février 2017

L'incorrigible Farba Ngom
L'incorrigible Farba Ngom
Après les insultes proférées contre le préfet de Kanel, le député Farba Ngom a encore remis ça. Hier, à l’occasion d’une rencontre publique au cours de laquelle le maire de la Commune de Matam, Mamadou Mory Diaw a convié les représentants des Asc et plusieurs notables pour préparer l’accueil du Président Macky Sall, le maire des Agnam a tancé le directeur de l’Agence nationale de la promotion des jeunes (Anpej).
La raison d’un tel comportement extravagant : pourquoi les financements n’ont pas touché les jeunes de Matam ? «La semaine dernière, j’avais tenu une réunion avec des jeunes. Ils se plaignaient d’avoir été écartés à tort dans le financement des projets», a dit le président du conseil de surveillance de l’Anat à Farba Ngom. 

Présent à la rencontre, la réponse du Dg de l’Anpej, Amadou Lamine Dieng n’a pas tardé: «Nous accordons 100 millions de FCFA aux jeunes de Matam. Ils n’ont qu’à choisir le moment où ils seront prêts à nous accueillir là-bas pour un séjour de trois jours», a-t-il dit. C’est plus sûr de répondre ainsi sinon un décret risque de l’enlever du juteux poste de l’Anpej les prochains jours comme il l’a promis à  son «ami» préfet de Kanel.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19