Farba Senghor : "Karim veut diriger le PDS via WhatsApp"

POLITIQUE
Mardi 28 Mars 2017

Le chargé de la mobilisation du Parti démocratique sénégalais (PDS) est très remonté contre le fils d'Abdoulaye Wade. Farba Senghor, exclu par le PDS reproche au fils de Wade de vouloir gérer la formation libérale via l'application de téléphonie WhatsApp.


Farba Senghor : "Karim veut diriger le PDS via WhatsApp"
Farba Senghor pense que c'est Karim Wade qui est à la base de tous les maux du PDS.

"Depuis que Karim Wade  est sorti de prison, il continue de mettre la main dans le parti et à tout chambouler avec Whatshapp et les appels téléphoniques. On ne peut pas gouverner un pays ou un parti par Whattsapp", déplore l'ex-chargé de la propagande du PDS.


Selon lui, c'est à partir de 2009, que Karim Wade a commencé à mettre la main dans le fonctionnement de l'Etat et du parti, il a tout chamboulé.

"Il a fait écarter les hauts responsables du Pds et des militants qui étaient autour de son père, pour installer des gens que personne ne connaissait et qui n'ont aucune compétence. Cela a eu une incidence très grave dans la gestion de notre pouvoir et a ouvert la brèche à nos adversaires. Des adversaires qui sont passés par son comportement pour atteindre tout notre système, mais aussi pour atteindre son père. C'est tout cela qui a amené notre défaite de 2012", explique Farba Senghor dans un entretien à Seneweb.

"Karim est méchant. Il est très très méchant. Tout ce qui nous arrive, c'est lui. La vérité est qu'il y a un problème d'héritage au Pds. C'est un problème de succession du président Abdoulaye Wade. C'est la reprise de l'œuvre d'Abdoulaye Wade qui crée tous ces problèmes là. Karim a voulu créer un groupe de béni-oui-oui avec les Omar Sarr, Bakhao Diongue et El Hadji Amadou Sall", poursuit Farba Senghor.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19