Gaston Mbengue défie Moustapha Sy: "Tue moi si..."

POLITIQUE
Dimanche 3 Décembre 2017

«J’ai fait partir Abdou Diouf en utilisant une prière spéciale un jeudi à Yenn. J’ai fait aussi partir Yaya Jammeh. le président Emmanuel Macron n’a pas remporté la présidentielle française mais c’est moi qui ai écarté Marine Le Pen par mes prières. J’ai la même arme contre Macky Sall… Celui qui me défie en verra les conséquences », tels sont les propos de Serigne Moustapha Sy qui n’ont vraisemblablement pas du tout plu à Gaston Mbengue.

Pour ce dernier, « à écouter le discours de Serigne Mbaye Sy Mansour ou encore de Serigne Bass Abdou Khadr, on se rend compte que ceux-là respectent les talibés. Mais dire que j’ai le don d’élire et de destituer qui je veux n’est que purs mots. Si Serigne Moustapha Sy a ce don, qu’il me tue ».

Après Abdou Mbow donc, un autre proche du régime en place minimise ouvertement les propos du guide religieux.


Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19