google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









Khalifa Sall au juge Samba Sall : "Je suis victime d'une cabale politique"

POLITIQUE
Mercredi 8 Mars 2017

Accusé de détournement issu de la caisse d'avance de sa mairie, l'édile de Dakar continue de clamer son innocence, la preuve, avant d'être inculpé, Khalifa Sall a nié avoir détourné le plus petit centime. Le socialiste a déclaré au juge Samba Sall qu'"il est victime d'une cabale politique et que tous les Sénégalais en sont témoins". Le maire socialiste ne s'est pas limité là puisqu'il s'est mis à faire l'histoire de la caisse d'avance en expliquant au doyen des juges qu'"il s'agit de fonds politiques cogérés avec l'Etat". Il a laissé aussi entendre qu'"il n'a jamais utilisé lesdits fonds pour s'enrichir et que l'argent servait à régler les problèmes comme les cas sociaux, les dépenses de la commune pour la fête de l'indépendance". Pour finir, Khalifa a fait savoir au juge que "sa dignité ne lui permet pas de révéler les bénéficiaires et que ses accusateurs ne sont pas en mesure de prouver sa culpabilité".
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE