Khalifa Sall, maire de Dakar: "qu'on aille tous à la CREI, on verra"

POLITIQUE
Dimanche 5 Mars 2017

​En réponse au procureur de la République Serigne Bassirou Guèye, le maire de Dakar Khalifa Sall invite ses camarades hommes politiques d'aller à la CREI justifier leurs biens. "Je n'ai rien à cacher", assure M. Sall qui rappelle avoir déjà fait sa déclaration de patrimoine. Il s'exprime en ce moment même au cours d'une conférence de presse. Il répond aux accusations du procureur.


"Qu'on aille tous à la CREI. Moi j'ai déjà déclaré mon patrimoine. Il ne s'agit pas d'une escroquerie. Je les défie de faire comme moi : aller devant la CREI. Aujourd'hui encore je vais faire ma déclaration de patrimoine. Je suis prêt à aller à la CREI avec tous ceux qui m'accusent", a déclaré le maire de Dakar.

Le maire de Dakar assure qu'il assume l'entière responsabilité de la gestion de cette caisse.

".Je refuse que mes collaborateurs soit chargés. Je n'ai rien à cacher. J'assume l'entièreté des responsabilités. Je ne lâcherai jamais aucun agent ou fonctionnaires. Je suis l'ordonnateur des dépenses.", indique M. Sall.

Selon lui, comme tout fonds politique dans ce pays, il est normal de préserver la nature confidentielle des fonds politiques.

"La caisse a servi aussi a assister les malades indigents et les grands malades de la ville de Dakar. L'argent de la caisse a été dépensée conformément à la directive de 2003. Puisqu'ils violent la confidentialité de l'enquête, on va vous donner des documents pour détailler l'historique et le fonctionnement de cette caisse.Le procureur ne peut pas vous montrer un document prouvant que j'ai créé cette caisse. Je l'ai trouve ici", ajoute M. Sall.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE







LETTRE DU JOUR

Cheikh Yérim Seck écrit à Abdoulaye Wade

07/02/2019 - 0 Commentaire

Ousmane Sonko et le théorème de Pasqua (Par Abdoulaye Sidy Diop)

18/10/2018 - 6 Commentaires

Choix de Cheikh Mbacké Bara Dolly : Abdoulaye Wade a-t-il la mémoire courte ?

12/10/2018 - 0 Commentaire

ABC et la « loi de l’emmerdement maximal »

28/09/2018 - 0 Commentaire

Samuel Sarr écrit aux chefs d’Etat de la CEDEAO : «Ramenez le Président Macky SALL à la raison»

18/07/2018 - 0 Commentaire