La salutaire piqûre de rappel du Dr Diop

COUP DE COEUR
Samedi 12 Août 2017

Dans sa dernière édition, la prestigieuse revue «XXI», dirigée par le journaliste français Patrick de Saint Exupéry a consacré un large dossier aux crimes coloniaux de la France, notamment au Biafra, au Rwanda et au Sénégal. Pour notre pays, l’envoyé spécial de la revue est revenu sur le massacre des Tirailleurs de Thiaroye en 1944.

Un des plus épouvantables crimes de masse commis par l’armée française qui, 73 ans après, reste un secret d’Etat bien gardé. Pour aider à faire jaillir la lumière, le docteur Dialo Diop, homme politique et intellectuel sénégalais de haut vol, s’est confié à «XXI» sans prendre de gants : « Il faut bien comprendre que dans l’esprit des dirigeants français de l’époque, ces soldats africains, de retour du front ou des camps nazis, représentaient une sérieuse menace potentielle pour l’ensemble du système colonial. Ils avaient vu la France occupée, les Français à genoux et goûté à leurs femmes, selon leurs propres termes…

Si on leur donnait en prime de l’argent, ils pourraient finir par se prendre pour nos égaux ! » Une excellente piqûre de rappel de la part du Docteur Diop. 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19