google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









Le Grand parti dénonce "une instrumentalisation sans précédent de l’appareil judiciaire"

POLITIQUE
Mercredi 22 Février 2017

Le Grand Parti de Malick Gackou déplore la convocation de Khalifa Sall à la Division des Investigations criminelles et dénonce une instrumentalisation sans précédent de la justice.


Le Grand Parti (Gp) soutient Khalifa Sall et déplore une justice instrumentalisée.

"Le pays assiste médusé à une instrumentalisation sans précédent de l’appareil judiciaire, pour la liquidation d’adversaires politiques et une telle régression démocratique est absolument inacceptable", dénonce Malick Gackou.

Pour le Grand Parti, toutes les forces de progrès doivent s’unir et faire front pour résister à ces atteintes inqualifiables aux libertés publiques, expression d’un recul démocratique sans précédent.

Dans son communiqué, le Grand Parti exhorte vigoureusement le pouvoir à se "ressaisir pour retrouver sans délai, les normes et les pratiques d’une démocratie civilisée, en cessant immédiatement toutes les procédures judiciaires à soubassement politique".

Le Grand Parti appelle à une mobilisation populaire sans précédent "pour barrer la route à la dictature rampante, afin de préserver la stabilité sociale et les acquis démocratiques".

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE