Le pouvoir a-t-il peur d’un vote sanction à Grand-Yoff ?

POLITIQUE
Vendredi 17 Mars 2017

Mbaye Ndiaye avait donc raison. Macky Sall a les moyens de combattre quiconque veut le combattre. Et il n’hésite pas.
La commission d’inscription sur les listes électorales à Grand –Yoff a été désinstallée jeudi sur ordre émanant du sous-préfet de la commune de Grand-Yoff.


Cette commission est situé au centre d’accueil et de formation Keur Anad /Grand Yoff. Une zone à forte densité de populations, considéré comme le fief du maire de la ville de Dakar, Khalifa Sall, emprisonné le 7 mars pour une affaire de détournement de deniers publics.

Des voitures 4x4 ont en effet embarqué tout le matériel, sous le regard impuissant des autorités et des citoyens venus s’inscrire. Désormais,  Grand Yoff ne dispose plus que d’une seule commission.

Comment comprendre qu’une zone comme grand Yoff ne dispose maintenant que d’une seule commission ?

La peur a-t-il envahi le camp du pouvoir qui ne se contente plus de priver Grand Yoff de son « champion » mais empêche les citoyens d’utiliser la seule arme légale dont ils disposent : la carte d’électeur.

La peur d’un vote sanction des populations outrées par l’arrestation de leur leader politique peut-elle légitimement justifié cette décision. Mbaye Ndiaye nous le dira !

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19