Les policiers du camp Abdou Diassé menacés de déguerpissement

CONFIDENTIEL
Mercredi 26 Avril 2017

Anas Sefrioui, Président directeur général du Groupe de promotion immobilière Addoha
Anas Sefrioui, Président directeur général du Groupe de promotion immobilière Addoha
Selon une information livrée par le journaliste Pape Alé Niang dans sa chronique de ce mercredi 26 avril, les nombreuses familles résidant dans le camp Abdou Diassé seraient menacées de déguerpissement.

Selon le chroniqueur saisi par des résidents du camp, le groupe marocain Adohha, à qui l’Etat a attribué 10 000 hectares de terre au Fouta et qui a en charge la construction de la cité de l’Emergence de Pompier, devrait bénéficier de cet espace pour y matérialiser un projet immobilier. Nous y reviendrons !



 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19