google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0








Macky Sall : "on ne peut pas arrêter la mer avec les bras"

POLITIQUE
Samedi 25 Mars 2017

Après le départ des manifestants et le retour au calme dans la résidence, la séance a repris son cours normal devant le portail de la résidence.

«Ce que vous venez de voir ne doit pas vous inquiéter. C'est des épiphénomènes, et on ne peut pas arrêter la mer avec les bras», a ironisé le président Sall comme pour booster le moral de ses troupes.

«Il ne faut pas répondre à la provocation, parce que la violence c'est l'arme des faibles. Ils cherchent à faire du buzz. Ne vous laissez-pas distraire. Je vous demande de vous focaliser sur les inscriptions (sur les listes électorales)», a recommandé Macky Sall, en appelant ses partisans de «faire tout pour gagner les 15 postes de députés» dédiés , pour la première fois, à la diaspora sénégalaise. «C'est cela la vraie bataille», clame le président de l'APR, sous les applaudissements de l'auditoire.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE