Macky, sa police et ses ASP tirent sur les enseignants à Ziguinchor

POLITIQUE
Vendredi 13 Avril 2018

Le secrétaire général du Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire (Saems) a reçu un projectile au pied ce matin à Ziguinchor lors de la marche des enseignants qui réclamaient l'application des accords de 2014. "Ils ont cherché à matraquer mais n'ont pas réussi à le faire", a témoigné Saourou Sène qui précise qu'il n'a pas été évacué à l'hôpital mais a été bien pris en charge.

Concernant les blessés, Saourou Sène souligne qu'ils sont toujours internés dans les différents hôpitaux de la commune où ils reçoivent les premiers soins. Quant aux 10 enseignants arrêtés, Saourou indique avoir été à la police pour demander leur libération. Les policiers, indique-t-il, ont accédé à leur requête. Une rencontre entre tous les secrétaires généraux départementaux et régionaux du G6 est prévue en début de soirée à Ziguinchor pour évaluer la marche et dégager des perspectives.

 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | LE REGARD DE DIAMANKA | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | PAROLE DE CAMPAGNE | PARLONS DE L'ESSENTIEL | VU D'AILLEURS | PHRASE DU JOUR