google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0








Seydi Gassama: "L'idée d'avoir cette caisse d'avance ne semble pas opportune"

POLITIQUE
Mercredi 29 Mars 2017

L'affaire de la caisse d'avance de la mairie de Dakar a suscité le débat sur l'opportunité de l'utilisation des fonds politiques ou fonds spéciaux. Interpellé sur la question, le directeur de la section sénégalaise d’Amnesty international prône la soumission de tous les utilisateurs de ces fonds spéciaux au contrôle de l’IGE et des autres corps de contrôle de l’Etat.


Selon Seydi Gassama, on ne peut pas parler de la bonne gouvernance politique et financière et en même temps donner des sommes d’argent à des élus qui les gèrent de façon discrétionnaire, sans rendre compte de cette gestion.

«L’idée même d’avoir cette caisse d’avance ne nous semble pas opportune parce que tout l’argent qui est destiné à cette caisse pour financer le social aurait pu faire l’objet d’une inscription dans le budget de la ville de Dakar pour être ensuite exécuté selon les règles en la matière», dit-il.

Le directeur d’Amnesty Sénégal invite également les citoyens à poser le débat pour que la majorité qui se dégagera à la sortie des élections législatives puisse légiférer sur l’utilisation de ces fonds.

«Toutefois, il ne faut pas se faire d’illusion, ce ne sont pas les partis politiques tels que le Parti socialiste, l’Alliance pour la république, l’Alliance pour les force du progrès ou encore le Parti démocratique sénégalais qui vont porter le combat pour la réglementation de ces fonds politiques car tous leurs dirigeants ont profité de ces fonds» juge-t-il.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE