"Il faut aller vers un confinement" (Pr Oumar Faye, ancien directeur de la prévention)

SANTE
Jeudi 9 Avril 2020

L'ancien directeur de la prévention individuelle et collective vote pour le confinement en vue de freiner la propagation du Covid-19 au Sénégal, au rythme où évoluent les cas communautaires.

En effet, si les mesures prises par les autorités à savoir l’état d'urgence, le couvre-feu, l'interdiction des rassemblements, la distanciation sociale, le lavage des mains, entre autres ne sont pas suffisantes, il faudra passer à une vitesse supérieure, préconise Pr Faye dans un entretien publié dans le quotidien nationale Le Soleil.


« La contagiosité de ce virus est très forte. Nous avons un sujet qui a contaminé 20 personnes, nous avons des porteurs sains qui transmettent la maladie sans avoir une expression clinique », constate-t-il. Et nous avons aussi un environnement socioculturel complexe avec la promiscuité, la mobilité, la multiplication des urgences, ce qui, selon lui, favorise la propagation du virus. D’où l’urgence, insiste-t-il, de rompre la chaîne de transmission.


Toutes choses qui font que, « Si nous n'allons pas vers le confinement, ce qui risque d'arriver, c’est l’endémisation de l’épidémie, c'est-à-dire le virus sera un ennemi familier, nous allons vivre avec. Maintenant, les gens sont optimistes en disant que c’est une grippe saisonnière qui va passer avec la période de chaleur. Il y a beaucoup d’incertitudes sur cette pandémie. Nous devons avoir des stratégies qui anticipent sur les risques », préconise l’ancien directeur de la prévention individuelle et collective.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19