Affaire commissaire Sangharé : Cheikhouna Gaye dément toute signature de PV à la police

SOCIETE
Mardi 20 Août 2019

Affaire commissaire Sangharé : Cheikhouna Gaye dément toute signature de PV à la police
L’affaire dite de la pharmacie Serigne Fallilou Mbacké mettant au-devant de la scène l’ex- patron du commissariat de police des Parcelles assainies, Bara Sangaré, et Dr Cheikhouna Gaye, alimente toujours le débat. Ce dernier nommé a encore fait face à la presse, ce lundi, pour apporter des précisions sur des propos qui lui sont prêtés.

Le Dr Cheikhouna Gaye a, d’emblée, apporté des précisions sur ce qu’il appelle «le supposé PV» qu’il aurait signé devant le commissaire Sangaré des Parcelles assainies. Il a battu en brèche ces allégations en déclarant n’avoir jamais signé un quelconque procès-verbal. «Je mets au défi quiconque de sortir un PV dûment signé par moi-même», défie-t-il. Il révèle tout de même avoir fait l’objet d’un interrogatoire, le samedi dernier, à la Division des investigations criminelles (DIC), par le lieutenant Ba sanctionné par un PV qu’il a signé.

Dans le même sillage, le pharmacien a rejeté l’information selon laquelle il aurait présenté des excuses au commissaire Sangharé. « Je n’ai présenté des excuses au commissaire Sangharé parce que j’estime que j’ai été agressé par ce dernier et cinq de ses éléments », précise-t-il. S’agissant de la vidéo qui circule sur la toile montrant son altercation avec l’ex- commissaire des Parcelles assainies, le pharmacien soutient que « cette vidéo a été un prétexte pour des personnes malhonnêtes d’étayer la thèse que nous avions voulu dissimuler cette séquence parce que montrant l’empoignade entre le Dr Gaye et Bara Sangaré. La vidéo intégrale du film circulant depuis hier dans la toile montre à suffisance que le Dr Gaye a été le premier à être empoigné par Bara Sangaré. Ce qui prouve que nous n’avions aucun intérêt à dissimuler cette séquence ». 

Docteur Gaye ne s’arrête pas là. Il indexe directement cette fois ci les journalistes. ‘’Je trouve que c’est vraiment dommage qu’un journaliste, après seulement quelques heures de recherche, vienne faire des leçons sur la profession pharmaceutique alors que nous avons fait 7 ans d’études sanctionnées par un diplôme de doctorat d’Etat en pharmacie’’. Pour la gérante de la pharmacie, Mame Maguette Ndiaye, la vérité doit être rétablie sur les rumeurs mensongères qui circulent. Pour cette dernière, cette rumeur tend à manipuler la population sur cette affaire afin de clore le débat sur la délivrance du Tétavax. 
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE