Amadou Bâ s’éloigne de Cissé Lo

POLITIQUE
Dimanche 29 Décembre 2019

En effet, dans le Jury du dimanche de ce dimanche, l'ancien ministre des finances a clairement dit qu'il y avait un "mais" dans ses relations tant médiatisées avec le Prochain ex président du parlement de la Cedeao.  Interpellé sur les gros différends qui ont émergé au sein du triumvirat Farba Ngom - Moustapha Cissé Lô- Yakham Mbaye, il fera la remarque suivante. " Le hasard a fait que tous sont mes amis. Moustapha Cisse Lô se prévaut d'une amitié.  Il a beaucoup de respect pour moi et je le lui rends bien".

Néanmoins, martèle Amadou Bâ, cette proximité ne l'a pas empêché de lui donner son avis "sur les attaques répétées qu'il ne cessait de faire à l'encontre du Président Macky Sall et de quelques personnalités politiques de l'Apr et de Bby... " Et, poursuit Amadou Bâ, c'est ce qui fait, il y a quelques de lui donner mon point de vue sur son comportement actuel. Je lui ai dit que je ne partageais pas sa manière de faire quand on est dans un parti. Ça c'est la première chose.  Il ne faut pas qu'il le fasse. Je le lui ai dit, devant témoin.

La seconde chose que je lui ai dite, c'est que je connais l'affection qu'il a pour le Président Macky Sall et en tant que Président de notre parti mais aussi en tant qu'institution, il y a des limites à ne pas dépasser.  Ça aussi j'ai tenu à le lui dire.  La troisième chose que je lui ai dite c'est que si moi, Amadou Bâ ou un autre ministre lui accorde le privilège de le recevoir même sans audience, pour les échanges que nous avons, je le fais pour le compte du Président Macky Sall. Donc, il ne faut pas..."

Et quand Moustapha Cissé Lô dit que quiconque veut atteindre Amadou Bâ, il faudra passer sur moi, le ministre des Affaires étrangères se limitera à fulminer ce qui suit. " Ça, ça l'engage ! "

Il précisera en passant son affinité particulière avec le maire de Agnam Siwôl. " Je suis beaucoup plus proche de Farba. On se voit régulièrement, nos familles se connaissent. Mais il a la liberté d'avoir son appréciation. Tout comme Yakham, c'est un jeune frère.  Son grand frère a été un de mes collaborateurs pendant 6 ans. Il faut qu'on puisse dissocier les relations personnelles que les uns et les autres peuvent avoir des relations de nature politique."  Amadou Bâ de rappeler, en passant,   sa loyauté sans faille, au Président Macky Sall.  "J'ai été ministre sans avoir la carte d'aucun parti. Le Président Macky Sall m'a mis ministre des finances à ses côtés. Au moment où j’étais nommé directeur des impôts et domaines, je ne connaissais pas le Président Wade. Aujourd'hui je travaille pour la mise en œuvre du Sénégal émergent", insinuant que son meilleur ami reste le Président Macky Sall en toutes circonstances...

Avec Dakaractu
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19