Atlantic Dialogues : 50 jeunes brillants cerveaux en conclave à Marrakech

POLITIQUE
Mardi 10 Décembre 2019

A côté de personnalités de premier plan comme Olesegun Obasanjo, ancien Président du Nigeria, Aminata Touré, ancien Premier ministre du Sénégal ou encore Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères de la France, les Atlantic Dialogues qui se tiendront du 12 au 14 décembre 2019 à Marrakech verront la participation de 50 jeunes issus de quatre continents à l’initiative du Policy Center for the New South (PCNS), un think tank marocain indépendant, dirigé par Karim El Aynaoui .


Ils rejoignent ainsi le réseau des Atlantic Dialogues Emerging leaders (ADEL). Cette nouvelle cohorte composée de 27 nationalités différentes va suivre les 9, 10 et 11 des ateliers qui se tiendront en partie à l’Université polytechnique Mohamed VI. Ils seront mis en relation les uns avec les autres, ainsi qu’avec des experts de haut niveau, qui les encadreront avant qu’ils ne participent pleinement à la conférence du 12 au 14 décembre. Au lieu d’agir « pour » les jeunes, le Policy Center for the New South (PCNS) travaille « avec » la jeunesse, pour s’assurer qu’elle ait voix au chapitre dès maintenant. Pour ce think tank, il ne s’agit pas de «préparer l’avenir », comme il est coutume de le dire, mais plutôt de conjuguer le changement au présent, par le biais d’un dialogue intergénérationnel.  Ces Emerging Leaders âgés de 23 à 35 ans vont rejoindre une communauté déjà forte de 300 « Alumni » du programme, experts, chercheurs, entrepreneurs, fonctionnaires et membres de la société civile.  

Plus de 2000 personnes ont soumis des candidatures de haute qualité cette année, signe du rayonnement du programme et de son excellence atlantique ancrée au Maroc. La sélection sur dossier s’est faite selon quatre critères : capacités d’initiative, potentiel de leadership, vision et volonté de renforcer les liens transatlantiques. Parmi ces jeunes leaders, certaines sont déjà des stars dans leurs pays. 

Pour en citer quelques-uns, Edna Liliana Valencia Murillo, journaliste de France 24 afrodescendante colombienne, présente des programmes sur les femmes et l’Afrique en espagnol ; Aziza Geleta Dessalegn, ministre plénipotentiaire des Affaires politiques, représente son pays, l’Ethiopie, auprès du Bureau des Nations unies à Nairobi ; Maximo Plo Seco, manager du bureau Cultural Infusion for Europe, construit l’harmonie inter-culturelle au sein des organisations en Espagne avec un outil original, l’Atlas de la diversité.
 
image_2.png image.png  (138.51 Ko)
image_3.png image.png  (90.85 Ko)

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19