Barthélemy Dias : «Khalifa Sall est le symbole vivant de l’injustice»

POLITIQUE
Mercredi 31 Mars 2021

A l’instar d’Ousmane SONKO, l’ancien maire de Dakar est très actif ces derniers temps. Khalifa SALL qui a initié une caravane intitulée « Dokhou Mbokk », était hier mardi aux HLM.

Il était à la tête d’une forte délégation comprenant notamment le maire de Mermoz/Sacré-Cœur. Prenant la parole, ce dernier a été, comme souvent, particulièrement virulent avec le régime et son chef. « Nous devons nous unir pour l’avenir. Les élections locales sont importantes, mais notre objectif principal est de pousser le gouvernement à une cohabitation grâce à une majorité à l’Assemblée nationale. Et cela est possible si nous nous mobilisons », a déclaré Barthélemy DIAS.

Se disant convaincu que le président Macky SALL ne va pas amnistier Khalifa SALL, le maire de Mermoz/Sacré-Cœur trouve qu’avec une majorité à l’Assemblée, il ne pourrait cependant pas s’y opposer. « C’est clair. Le président ne va pas amnistier. C’est l’Assemblée nationale qui amnistie. Pour cela, il faut une majorité gouvernementale pour l’organisation des élections libres et transparentes », indique-t-il. Avant d’appeler l’opposition à plus d’unité. « Macky SALL ne souhaite pas du bien à Khalifa SALL qui est le symbole vivant de l’injustice que le peuple est en train de vivre depuis son arrivée au pouvoir », martèle l’ancien député.
A noter que Khalifa SALL était aussi accompagné par le maire de Grand Yoff, Madiop DIOP et d’autres responsables de sa coalition.

WALF
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19