Menu


Burkina Faso: une attaque dans le Nord fait plusieurs morts et des milliers de déplacés

INTERNATIONAL
Lundi 13 Juin 2022

Au Burkina Faso des hommes armés ont attaqué les populations de Seytenga, près de la frontière avec le Niger dans la nuit de samedi 11 à dimanche 12 juin, ressemblant fort à des représailles et qui fait suite à attaque contre la brigade de gendarmerie de cette commune jeudi 9 juin. Aucun bilan officiel n’est pour le moment disponible mais plusieurs sources parlent de dizaines de morts. Des unités d’intervention ont été déployées sur la zone, selon le porte-parole du gouvernement.


Selon des témoins, cela fait plusieurs jours que des hommes armés harcelaient les populations à Seytenga. Après l’attaque contre la brigade de gendarmerie, jeudi 9 juin, les forces armées sont venues en renfort et ont effectué un ratissage dans la zone. Elles sont réparties sur Dori en compagnie des forces de police et gendarmerie.

Selon le gouvernement, ces hommes armés ont fait irruption dans la commune de Seytenga pour s’en prendre aux populations civiles. Cette fois, ils sont revenus en grand nombre précise une source sécuritaire. « Ils n’ont pas fait de discernement. Ils ont tué systématiquement tous ceux qu’ils croisaient », raconte un habitant de la région

Aucun bilan n’a pu être établi pour le moment, « au regard de la complexité de la situation », selon le porte-parole du gouvernement. Les autorités ont mis en garde contre tout « bilan hâtif » dans un communiqué puis sur la télévision nationale ce dimanche soir par la voix du porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo, qui a dénoncé un « d’acte ignoble » et assuré que des unités d’intervention de l'armée ont été déployées. Un ancien élu de la région, joint sur place, raconte que « des témoins ont dénombré plusieurs corps dans un seul quartier à Seytenga suite à ces représailles des groupes armés ».

Cette situation a provoqué un déplacement des populations de cette commune vers Dori, à une quarantaine de kilomètres. Des blessés ont été transférés dans des centres de santé pour être prise en charge.

Plus de 2 000 habitants ont commencé à quitter la localité vendredi après le départ des forces de sécurité et ensuite parce que des hommes armés sont revenus attaqué la ville, selon un élu local. Des femmes et des enfants, principalement, qui ont parfois marché des heures pour éviter la route principale. Leurs récits sont dramatiques, selon Yahiya Amin Dicko, habitant de Dori et qui y travaille pour une organisation de la société.

RFI



1.Posté par kounde le 17/06/2022 17:53
Maitre KOUNDE(Téléphone/whatsapp : +229 67 52 55 13)
Vous êtes tous nés pour briller, évoluer et non pour passer toute votre vie en difficulté, vous avez besoin du bonheur et du changement dans votre vie, mais il y a toujours de blocage sur tous les plans comme : en amour, au travail, en société, et beaucoup d’autres que j’ignore.
Le grand marabout Maitre KOUNDE est là pour vous aider dans tous les domaines :
Retour d'affection - Empêcher le divorce - Chance pour réussir - Devenir riche - Guérison de toutes maladies - Attirance de la clientèle - Désenvoutement - Protection, etc.
Téléphone/whatsapp : +229 67 52 55 13

Contacte du maître:
Email: professeurkounde@hotmail.com
Tel/whatsapp: +229 67 52 55 13
Site web: https://www.rituel-pour-devenir-riche.com/

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022