google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0








Célébration de la Journée de l’Arbre : Les pieds du ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall, sur la natte, enflamment la webosphère

POLITIQUE
Samedi 10 Août 2019

Célébration de la Journée de l’Arbre : Les pieds du ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall, sur la natte, enflamment la webosphère
Le Ministre de l’Environnement fait l’objet de beaucoup de critiques pour avoir posé ses pieds sur une natte en plantant un arbre, afin de ne pas se salir. C’était dimanche dernier, lors de la célébration de la Journée de l’Arbre. La presse étrangère s’en mêle et chahute Abdou Karim Sall.
 

Célébration de la Journée de l’Arbre : Les pieds du ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall, sur la natte, enflamment la webosphère
Les images du Ministre de l’Environnement, plantant un arbre en posant ses pieds sur une natte pour ne pas se salir, ont fait le tour de monde. Et la presse internationale reparle de cette affaire qui a provoqué un web-lynchage au Sénégal. Ce ministre sénégalais a-t-il eu peur de « se salir » en plantant un arbre ?, s’interroge Les Observateurs de France 24.

Célébration de la Journée de l’Arbre : Les pieds du ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall, sur la natte, enflamment la webosphère
Sur Facebook, plusieurs internautes s’indignent. « Il pose les pieds sur une natte pour ne pas salir ses chaussures. C’est ce monsieur qui est censé préserver notre environnement ? », s’interroge ainsi un internaute dans le groupe « Observatoire démocratique en Côte d’Ivoire », où plus de 280 000 membres échangent des contenus viraux.

Dans une autre publication partagée plus de 150 fois, la page « Sodjago 24 » dresse une comparaison entre plusieurs leaders politiques africains, notamment avec Paul Kagamé, le président du Rwanda.
Dans les commentaires, plusieurs personnes jugent ce comportement absurde. « Il sera enterré sans la natte. Du sable sera jeté sur son linceul. L’a-t-il oublié ? », note l’une d’elles. Des internautes ont regretté que le ministre mette les pieds sur une natte, un type de tapis normalement utilisé au Sénégal pour prier.

D’autres ont estimé que l’image est révélatrice d’une forme d’hypocrisie : « Ça veut dire qu’il est là pour faire acte de présence et non [pour] un engagement pour la cause environnementale ».
Contacté par la rédaction des Observateurs de France 24, une porte-parole du ministère de l’Environnement sénégalais regrette cette polémique et annonce que le « protocole » sera modifié pour que ce « petit faux pas » ne se reproduise plus.

Selon ce dernier, le ministre n’a pas demandé que ce tapis soit apporté : « Il était là comme le prévoit le ‘protocole’ de cette cérémonie tenue dans le ministère à l’occasion de la Journée de l’arbre, lors de laquelle le ministre a planté trois jeunes plants », a-t-il précisé.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE