google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









Cheikh Bara Dolly Mbacké : «Sonko est indiscipliné»

POLITIQUE
Samedi 1 Juin 2019

Honorable vous aviez participé au dialogue national, qu'est-ce qui explique votre participation? 

Je précise que je suis allé au dialogue d'abord au nom de Bokk Guis-Guis car Pape Diop était  empêché. Ensuite, j'ai participé au dialogue parce que c'est le peuple qui a exprimé son besoin de dialoguer. Et je pense que nous nous sommes opposés au président Macky Sall pendant sept ans, et s'il nous appelle cette fois-ci en nous assurant qu'il va appliquer toutes les conclusions issues de ce dialogue et encore, qu'il nous demande de choisir une personnalité indépendante qui devra piloter le dialogue, je pense qu'en tant que démocrates et républicains nous devons y participer. En plus, vu le contexte marqué par la série de viols et de meurtres notée ces derniers jours,  le pays mérite que nous participons au dialogue en bon citoyen. Je confirme qu'à la vieille du dialogue tous les responsables des partis membres du Front national de résistance avaient accepté que nous participions au dialogue. Et cela a été confirmé par un communiqué de presse.  
  
Vous aviez toujours refusé de dialoguer avec le président Macky Sall pourtant ? 

Oui ! Il faut comprendre que la manière dont le président nous a appelé cette fois ci et la manière par laquelle il procédait n'est pas la même. Certes il nous a appelés au dialogue, mais aussi il a posé des actes allant dans le sens de vouloir bien dialoguer. Car il nous a écrit, il a donné les termes de référence et il nous a laissé le soin de choisir Famara Ibrahima Sagna pour conduire le dialogue. Donc je ne pense qu'on ne peut faire que dialoguer. Et toute personne de bonne foi doit accepter de participer à ce dialogue. 

Quels commentaires faites-vous sur la sortie d’Ousmane Sonko? 

Ousmane Sonko a le droit de ne pas participer au dialogue, mais il n'a pas le droit de tirer sur les personnes qui ont participé au dialogue. S'il s'attaque aux personnes qui avaient participé au dialogue, c'est parce qu'il est indiscipliné. Car notre combat c'est pour la restauration des règles démocratiques dans ce pays. Je pense qu’Ousmane Sonko a dérapé, car il n'y avait pas seulement des acteurs politiques au dialogue, mais également des religieux. Maintenant s'il pense que si on dialogue avec le président Macky Sall, il va amnistier Khalifa Sall, ou que Karim Wade va revenir au Sénégal et que cela ne l'arrange pas en tant que jeune politique, il se trompe doublement. Refuser de participer à ce dialogue national, c'est trahir son peuple. 

Êtes-vous véritablement optimiste quant à l'application des conclusions issues ce dialogue? 

Nous sommes très optimistes quant aux conclusions de ce dialogue. D'autant plus que nous  avons choisi par nous-mêmes la personnalité de notre choix comme nous l'avons exigé. Déjà nous avons les termes de référence et les travaux vont commencer après la fête de Korité. Nous avons déjà  identifié le problème, il ne reste qu'à trouver des solutions. Vu tout cela on ne peut être qu'optimiste...

Dakaractu
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE