Déchéance Mimi Touré : Le PDS justifie son soutien à Benno

POLITIQUE
Mercredi 25 Janvier 2023

Le groupe parlementaire Wallu a voté pour l’exclusion de Mimi Touré de l’Assemblée nationale. Les députés de la coalition dont la locomotive est le PDS ont ainsi permis à Benno Bokk Yakaar (majorité) d’obtenir la tête de l’ancienne Première ministre. Dans L’Observateur Mamadou Lamine Thiam, président dudit groupe, assume : «La coalition Wallu est restée constante par rapport à cette problématique de la transhumance des députés.»

Le responsable du PDS rembobine : «Quand le Président Abdoulaye Wade avait introduit dans la Constitution l’article 60, c’était pour que les députés élus par leur parti ou leur coalition puissent rester pour arrêter la saignée des parlementaires. Désormais, le député ne peut pas quitter son groupe parlementaire au profit d’un autre.»

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022