Dette de Viviane : La maison des Wade au Point E épargnée

SOCIETE
Vendredi 26 Octobre 2018

Contrairement à ce qu’avait écrit Libération, la maison des Wade à Point E n’est pas concernée par l’action entreprise par Nsia assurance pour avoir l’autorisation de faire une hypothèque conservatoire pour recouvrer les 200 millions de francs Cfa que l’ex-Première dame lui doit.

​La procédure en question porte plutôt sur quatre immeubles appartenant à l’ex-couple présidentiel. Le journal informe que la Nsia a «trois mois pour former l’action en validité d’hypothèque conservatoire ou la demande de fond» et que «les conseils de Viviane Wade ont introduit un référé en difficulté, entre autres procédures».

Jugé civilement responsable de l’incendie qui avait ravagé une partie du Lamantin beach et quelques maisons voisines à la sienne à Mbour, en 2011, l’épouse de Wade a été condamnée à payer 200 millions à l’assureur des victimes du feu. Celui-ci avait réparé le préjudice subi par ses clients  avant de se tourner vers Viviane Wade. La Cour d’appel de Thiès avait confirmé le jugement en première instance. Une décision confirmée par la Cour suprême.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19