Drame de Melilla : Boubacar Seye dénonce le silence des présidents africains

POLITIQUE
Lundi 27 Juin 2022

Selon les autorités marocaines Vingt-trois migrants ont péri lors de la tentative de passage en force de près de 2.000 clandestins d’origine d’africaine vendredi, dans l’enclave espagnole de Melilla, au nord du Maroc. Boubacar Sèye d’Horizon sans frontière, parle de 45 morts et dénonce le silence des présidents africains.


Drame de Melilla : Boubacar Seye dénonce le silence des présidents africains
Contrairement au communiqué des autorités espagnoles, les migrants africains morts s’élèveraient à plus de quarante-cinq (45), selon Boubacar Seye, qui dénonce également le silence des chefs d’Etat africains.
« Les autorités africaines sont les principales responsables de ce drame car elles ne prennent pas en compte les doléances de la jeunesse.
Aujourd’hui la mer est bradée. La pêche artisanale est tuée par la pêche industrielle ce qui pousse les pêcheurs à mener une course vers l’Europe ».
Boubacar Seye pense aussi qu’il faut ouvrir une enquête internationale sur ce massacre. Il interpelle le premier ministre espagnol, la Cour européenne des droits de l’homme et l’ONU.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022