Khalifa Sall : «Nous convions tous ceux qui partagent le même idéal politique»

POLITIQUE
Jeudi 10 Octobre 2019

Dans le cadre de ses visites de courtoisie, Khalifa Sall, tout fraichement sorti de prison, a été reçu par plusieurs chefs religieux à Kaolack. Ses militants n’étaient pas en reste car ils sont venus nombreux pour communier avec leur leader politique. Apparemment l’engagement de l’ancien maire de Dakar est loin d’être émoussé. Il a lancé un appel à l’endroit de tous ceux qui épousent ses convictions politiques.
A l’étape de Kaolack d’une tournée qu’il veut sans coloration politique, auprès des guides religieux, l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall a reçu tous les honneurs. Il a été reçu tour à tour par l’évêque de Kaolack, le khalife de Léona Kanène, Khalifa Ababacar Kane.

A Médina Baye, il a été reçu d’abord par Cheikh Mahi Niass qui lui a offert, en guise de cadeau, le Livre saint de l’Islam. Il a aussi rencontré l’imam de Médina Baye, Ckeikh Ahmed Tidjane Niass. Il s’est rendu également à Touba Ndorong. Au terme de ce périple, Khalifa Sall s’est félicité de l’accueil chaleureux. Il a dit en outre avoir reçu des prières et de prodigieux conseils de la part des religieux. Attendu pendant plus de 8 tours d’horloge par ses militants et sympathisants, c’est finalement à 19 heures passées que Khalifa Sall et sa suite ont foulé la permanence de la coordination des socialistes dirigée par Diockel Gadiaga. Venue de tous les coins de la région de Kaolack, l’assistance qui n’avait rien perdu de sa patience a réservé un accueil enthousiaste à Khalifa Sall.

Après avoir communié avec les militants, il a déclaré qu’il n’en voulait à personne. « Nous allons nous tourner vers l’avenir ; et dans cet avenir en friche, nous convions tous ceux qui partagent avec nous cet idéal et cet amour du Sénégal, d’un Sénégal meilleur, pour la construction duquel nous allons tous participer», a déclaré Khalifa Sall. «Nous avons tous convenu que cette épreuve a été la volonté du Seigneur ; et que Celui-ci, après qu’il a été sollicité par chacun de nous, a accepté de nous couvrir de Ses Grâces et de nous laisser recouvrer notre liberté. Nous avons convenu de rendre grâce à Dieu à nouveau. Nous avons convenu aussi d’accepter que c’est une décision divine que nous avons vécue et que nous allons aujourd’hui dépasser. Nous rendons grâce à Dieu et nous nous tournons vers l’avenir. Ce fut une épreuve, on l’a dépassée. On ne regarde pas dans le rétroviseur », a-t-il insisté en précisant n’avoir ni rancune ni rancœur envers qui que ce soit.

 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19