L'Union africaine pour un retrait de ses Etats membres de la CPI

POLITIQUE
Mercredi 1 Février 2017

L'Union africaine soutient un retrait collectif des pays membres de la Cour pénale internationale.


L'Union africaine pour un retrait de ses Etats membres de la CPI
La décision a été prise à huis clos lors du dernier sommet à Addis Abeba.

Elle n'est pas juridiquement contraignante pour les Etats membres

L'organisation continentale recommande aux pays membres de renforcer la Cour africaine de justice et des droits de l'homme.

Plusieurs dirigeant du continent accusent la CPI de poursuites injustifiées.

L'Afrique du Sud, la Gambie et le Burundi se sont retirés de la CPI au cours de l'année 2016.

Plusieurs dirigeants africains se plaignent de la "partialité de la CPI qui ne jugeraient que des leaders du continent.

La Gambienne Fatou Bensouda est la procureure spéciale de la CPI et Sidiki Kaba, le ministre sénégalais de la Justice, dirige l'assemblée des Etats parties de la CPI.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19