google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









L’Union des magistrats sénégalais condamne le saccage du tribunal de Louga

POLITIQUE
Jeudi 28 Novembre 2019

L’Union des magistrats sénégalais (Ums) a réagi, dans l’affaire des enfants talibés enchaînés à Ndiagne. Pour son président Souleymane Téliko, il ne faut pas créer d’amalgame. Il ne s’agit pas d’un procès contre les ‘’daara’’, mais plutôt un procès contre une personne coupable de faits condamnés par la loi.

« Le procès contre le maître coranique, ce n’est pas le procès des ‘daara’. Je pense qu’il ne faut pas aussi installer un amalgame. C’est le procès d’une personne qui a commis des actes considérés comme répréhensibles. Maintenant, est-ce que ces acte-là sont compatibles avec les lois et les conventions auxquelles le Sénégal est partie ? C’est au tribunal d’en décider », a-t-il indiqué sur Rfm.


Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE