google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0








La réplique du Coordonnateur de Pastef Dakar à El Hadj Kassé : «Kassé, casse-toi !»

POLITIQUE
Samedi 27 Avril 2019

Le ministre Chargé de la Communication du Palais a fait une sortie juste après le communiqué des quatre candidats malheureux de la dernière élection présidentielle du 24 février dernier. El Haj Kassé relevait beaucoup d’incohérences dans le texte des leaders de l’opposition dont il trouve la démarche curieuse, en ce concerne le projet de loi portant modification de la Constitution. Une sortie qui n’a pas plu au Coordonnateur de Pastef Dakar, Abass Fall, selon qui, Kassé ne doit pas se faire le RAA du Président Macky Sall.




Sa fonction (Ministre conseiller, chargé de la com’ de la Présidence de la République) ne l'oblige point à devenir un RAA. Répondre pour le compte du Président de la République exige honnêteté intellectuelle et de la hauteur. 
L'argument est léger. Quand Monsieur Kassé fait de la prérogative du Président de la République de nommer aux emplois civils et militaires la seule explication de la prochaine réforme constitutionnelle, soit il fait dans désinformation,  soit il étale au grand jour ses carences de l'architecture institutionnelle. 
Il s'agit là de modification de la constitution qui n'appartient ni au PR ni à son Gouvernement. Elle appartient au Peuple, la Charte Fondamentale. 

S'il appartient au PR de tripatouiller la constitution comme il en fait de la nomination des Ministres tel qu'il est revendiqué par le sieur Kassé, nous n'aurons plus besoin de crier fort que Macky 2, marque le sceau de la dictature. 
Kassé je vous informe que quand on doit réformer 22 articles de la constitution pour supprimer un poste de PM, nous n'avons plus affaire à un emploi civil ou militaire, nous avons là une Institution. Et une institution n'appartient pas seulement à la majorité. C'est l'affaire de tout un Peuple. 
L'opposition exige que cette réforme soit soumise à la consultation populaire comme il fut le cas en 2016 quand il s'est agi d'introduire 15 points dans la charte fondamentale de notre pays. 
  
Abass FALL 
Coordonnateur de PASTEF DAKAR 
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE







MEDIAS

Jean Meissa Diop : "Journalisme sans se cacher"

07/07/2019 - 2 Commentaires

Les dessous du départ de Pape Cheikh Sylla de la Sen TV

05/07/2019 - 2 Commentaires

Chronique du 03 juillet 2019 de Pape Alé Niang : Frank Timis et hausse du carburant

03/07/2019 - 0 Commentaire

Remise de mallettes d’argent par Farba Ngom aux patrons de presse pour étouffer l’affaire Pétrotim : La Dic recherche le journaliste auteur de l’article

29/06/2019 - 2 Commentaires

Descente musclée d'agents de la Dic chez Jean Meissa Diop

29/06/2019 - 1 Commentaire

VU SUR FACEBOOK

Ibrahima Sène : «Sonko est plus que jamais un "danger dormant" pour notre peuple»

03/06/2019 - 1 Commentaire

« Adja Astou ridiculise l’image même de l’animatrice Tv »

26/05/2019 - 4 Commentaires

Etnicisation de la République : « Tidiane Wone interpelle Adama Gaye»

28/04/2019 - 3 Commentaires

Mamadou Yauck répond à Mimi Touré

11/02/2019 - 1 Commentaire

Présidentielle 2019/ Profil de candidat : 5 candidats, 5 mbalakhmen

07/02/2019 - 0 Commentaire