Législatives 2022 : Démission de deux cadres du PDS

POLITIQUE
Mardi 10 Mai 2022

Les investitures aux législatives ont suscité deux départs importants au parti démocratique sénégalais (Pds). Mayoro Faye, le secrétaire national chargé de la communication et Cheikh Mbacké Bara Dolli ont décidé de quitter le navire pour n’avoir pas été investis.


Législatives 2022 : Démission de deux cadres du PDS
« Je tourne la page du Pds », a déclaré Mayoro faye à nos confrères du journal Les Echos. Le responsable de la Communication du parti démocratique sénégalais n’en revient pas de n’avoir pas été investi sur les listes pour les futures législatives. « Karim Wade m'a trahi. Je me suis battu pour lui, mais je n'ai récolté que de l'humiliation. Je ne vais plus l'accepter. Je tourne la page », assène-t-il.
 
Cheikh Mbacké Bara Dolly, le député et président du groupe parlementaire Liberté et démocratie aussi, a décidé de jeter l’éponge.
 
« Le Pds m'a trahi. Avec tous les sacrifices que j'ai consentis pour défendre ce parti, les responsables viennent de me planter un couteau dans le dos », a lâché Cheikh Mbacké Doli.
 
« Comment on peut m'imposer Abdou Mbacké Doli comme tête de liste à Mbacké alors qu'il n'est même pas membre du Pds ?», s'interroge-t-il en rappelant qu'il avait battu ce dernier à plate couture en 2017.
 
 
 
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022