Législatives 2022 : La violence s’invite dans la campagne

POLITIQUE
Lundi 18 Juillet 2022

La campagne électorale glisse peu à peu dans la violence. Des scènes de violences ont été notées au cours du Week end notamment au centre et au sud du pays.


Le maire de Thiès agressé
 
Le maire de Thiès, Dr Babacar Diop a été victime d’agression hier samedi lors du passage de la caravane de la coalition Yewwi Askan Wi.
Sur sa page Facebook, il informe qu’il est en route pour l’hôpital pour des analyses après avoir senti des « douleurs inhérentes ».
« J’ai été victime hier à Thiès d’une attaque alors que j’étais dans la caravane de Yewwi Askan Wi. Ma voiture a été caillassée, les pneus troués y compris la roue de secours, des gaz asphyxiants ont été aussi utilisés.
Je suis en route pour l’hôpital pour des analyses après des douleurs inhérentes à ces actes d’un autre âge. J’ai porté plainte contre ces agresseurs qui ont été clairement identifiés », a dit le maire de Thiès qui n’a pas donné de détails sur l’identité de ses agresseurs.
Deux balles tirées à Diaroumé
 
A Diaroumé, un membre de l’Apr, qui a ouvert le feu sur deux personnes, a été arrêté.
Lamine Seydi, membre de l’Alliance pour la République, qui a tiré sur deux personnes à Diaroumé, précisément dans le village de Kandiounkou, a été arrêté par les forces de l’ordre. L’une de ses victimes est un adolescent âgé de 12 ans qui est actuellement hospitalisé.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022