google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0








Les discours les plus marquants de Serigne Abdoul Aziz Al Amine

RELIGION
Dimanche 24 Septembre 2017

Les discours les plus marquants de Serigne Abdoul Aziz Al Amine
Le Khalife général des tidianes qui a tiré sa révérence hier, vendredi 22 septembre, a été un médiateur social. Il tenait des discours fédérateurs pour la réconciliation des cœurs et des esprits dans les situations délétères. Le dernier en date, c’est le massacre des Rohingyas en Birmanie. Il n’a pas hésité à appeler la communauté internationale à agir pour mettre fin à ce génocide contre les musulmans de ce pays. Serigne Abdou Aziz Sy Al Amin a toujours appelé au dialogue entre acteurs politiques. Le défunt s’est aussi manifesté dans la résolution de plusieurs différends. Par exemple, il avait appelé les syndicats d’enseignant et le gouvernement au dialogue pour une année scolaire apaisée. 
 
/> Décédé hier, vendredi 22 septembre, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amin qui était jusque-là khalife général des tidianes, s’est toujours illustré dans l’apaisement du climat social dans le pays voire le monde entier. A chaque fois que des violences guettaient les populations, il tenait des discours et demandait à ce qu’on formule des prières pour éviter le pire. Du porte-parolat, au califat, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amin prônait la paix dans ce monde plein de turbulences. En effet, à l’occasion de la célébration de la fête de Tabaski au mois de septembre dernier, il s’est dit préoccupé par la situation en Birmanie où des exactions étaient commises contre la communauté musulmane des Rohingyas. Il a, en effet, déploré ces massacres et a appelé la communauté internationale à agir afin de mettre fin à ces massacres.
 
APPEL  DE LA CLASSE POLITIQUE AU DIALOGUE
 
L’ancien porte-parole des tidianes a toujours joué au sapeur pompier dans la situation délétère entre acteurs politiques. «Que Dieu fasse que toute la classe politique soit ensemble pour s’engager dans la voie du développement, pour que la paix règne dans ce pays et entre vous», avait-il dit. Le dialogue entre acteurs politiques faisait donc partie de ses plus grands souhaits. «Si ce que nous redoutons tant survient, le pays sera sens dessus dessous. Il n’y aura plus de pouvoir encore moins de partis politiques. Il faut revenir à une pratique orthodoxe de la politique, mettre de côté les injures, la médisance, la calomnie, le bavardage inutile, les accusations gratuites. Car si les acteurs politiques ne cessent pas les invectives et autres attaques verbales entre eux, cela pourrait nous conduire à la guerre civile, comme c’est actuellement le cas dans bien des pays arabes», avait-il martelé à l’endroit des politiciens.
 
APAISEMENT DE L’ANNEE SCOLAIRE
 
Dans les différends qui opposaient les syndicats d’enseignement et l’Etat du Sénégal, Serigne Abdou Sy Al Amin a également joué un rôle de médiateur. L’on se rappelle de son discours pour une année scolaire apaisée. Sur ce, il avait rencontré les syndicats d’enseignants pour les appeler à se retrouver autour d’une table avec le gouvernement afin régler définitivement la crise. Aux syndicats d’enseignants, voici les propos qu’il avait tenus : «Vous avez laissé les enfants à eux-mêmes sans vous occuper de leur éducation, sans vous occuper de leur apprentissage pour faire du «xar matt» alors que c'est dans vos responsabilités de les éduquer». Et c’est sur cette base qu’il avait demandé de respecter des promesses et de privilégier le dialogue. 
 
AFFAIRE KHALIFA SALL
 
L’emprisonnement du maire de Dakar, Khalifa Sall relatif à l’affaire de la caisse d’avance de sa mairie n’avait pas laissé indifférent le défunt Serigne Abdou Aziz Sy Al Amin. «J’ai dit au président que son seul problème, c’est qu’il est inaccessible. Khalifa a été poussé à la faute par certains de ses collaborateurs», avait-il soutenu.
 
En son rôle de médiateur social, il invite le Président Macky Sall à le libérer. «J’ai téléphoné au chef de l’Etat pour lui demander d’accorder le pardon à Khalifa Sall. Khalifa est un des nôtres. J’ai dit à Macky Sall de le libérer, rien que pour le nom de Khalifa qu’il porte. Khalifa Sall est l’homonyme de mon père Babacar Sy», avait-il confié.
 
RETOUR VERS L’AGRICULTURE
 
Face au chômage des jeunes qui ne cesse de s’accroitre, le défunt Khalife général des tidianes avait aussi lancé un appel en faveur du retour des populations vers les métiers agricoles. «L’agriculture est la mère nourricière de toutes les activités. Chacun doit être l’ambassadeur de son pays dans son secteur. On appelle les populations à retourner vers l’agriculture, plus particulièrement ceux qui sont inactifs à retourner aux champs. Il n’est pas profitable à une personne encore moins à sa société d’aller perdre son temps en restant à Dakar en quête de visa. Que ceux-là reprennent le chemin des champs» «Nous devons retourner vers l’agriculture, les gens vivant dans les villes surtout», avait-il plaidé.
 
RETOUR AUX VALEURS DE NOS ANCETRES

«La situation qui prévaut actuellement dans le monde a révélé qu’il y a beaucoup de problèmes. Et notre pays n’est à l’abri de ces difficultés, de ces menaces et de ces malheurs. Ainsi, le khalife général (Sérigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, Ndlr) m’a demandé de dire aux Sénégalais, aux musulmans de faire des prières. Même si l’on sait que les gens le font, car chaque matin dans les mosquées, on fait des prières et chacun d’entre nous, avant de sortir de chez lui, formule des prières. Seulement, il faut qu’on en fasse davantage, que ce soit mieux organisé pour que le bon Dieu nous vienne en aide», avait déclaré Serigne Abdou Aziz Sy. C’est dire à quel point Al Amin tenait au retour à nos valeurs pour que la paix règne.

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE







MEDIAS

Jean Meissa Diop : "Journalisme sans se cacher"

07/07/2019 - 2 Commentaires

Les dessous du départ de Pape Cheikh Sylla de la Sen TV

05/07/2019 - 2 Commentaires

Chronique du 03 juillet 2019 de Pape Alé Niang : Frank Timis et hausse du carburant

03/07/2019 - 0 Commentaire

Remise de mallettes d’argent par Farba Ngom aux patrons de presse pour étouffer l’affaire Pétrotim : La Dic recherche le journaliste auteur de l’article

29/06/2019 - 2 Commentaires

Descente musclée d'agents de la Dic chez Jean Meissa Diop

29/06/2019 - 1 Commentaire

VU SUR FACEBOOK

Ibrahima Sène : «Sonko est plus que jamais un "danger dormant" pour notre peuple»

03/06/2019 - 1 Commentaire

« Adja Astou ridiculise l’image même de l’animatrice Tv »

26/05/2019 - 4 Commentaires

Etnicisation de la République : « Tidiane Wone interpelle Adama Gaye»

28/04/2019 - 3 Commentaires

Mamadou Yauck répond à Mimi Touré

11/02/2019 - 1 Commentaire

Présidentielle 2019/ Profil de candidat : 5 candidats, 5 mbalakhmen

07/02/2019 - 0 Commentaire