Les membres de la « « force spéciale » envoyés à Rebeuss

POLITIQUE
Jeudi 30 Juin 2022

Le juge du deuxième cabinet a suivi le réquisitoire du procureur de la République. Il a placé sous mandat de dépôt hier, mercredi, dix des onze membres de la « Force spéciale ». Ces derniers sont accusés entre autres de complot contre l’Etat pour avoir voulu semer le chaos à Dakar en marge de la manifestation interdite de Yewwi Askan Wi, vendredi 17 juin.


D’après L’Observateur, qui donne l’information dans son édition de ce jeudi, le onzième membre de la bande, François Mancabou, est en soin à l’hôpital. Il est le seul élément de la « Force spéciale » à n’avoir pas été présenté au procureur de la République.
Les mis en cause sont poursuivis pour complot contre l’autorité de l’Etat, acte de nature à occasionner des troubles politiques graves, association de malfaiteurs en vue d’organiser des bandes en leur fournissant des armes, munitions, dans le but de s’attaquer à la force publique, détention et transport de produits et substances incendiaires en vue de compromettre la sécurité publique et détention illégale d’armes à feu.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022