Macky reçoit les députés de Benno ce samedi

POLITIQUE
Jeudi 18 Août 2022

Les grandes manœuvres commencent, du côté du Palais de la république où le chef de l'Etat va rencontrer samedi les députés nouvellement élus sous la bannière de BB


Macky reçoit les députés de Benno ce samedi
En tournée africaine, Macky Sall écourte son séjour et rentre à Dakar plutôt que prévu. Selon les médias parus ce jeudi 18 aout 2022, le chef de l'Etat reçoit, après-demain samedi, dans l'après-midi, les élus de la coalition Benno Bokk Yakaar.

Et les sujets de discussion ne vont pas manquer, on peut l’imaginer. La réunion est censée permettre à Macky Sall d'échanger avec les nouveaux députés de BBY, de fixer des orientations et, surtout, de sensibiliser les parlementaires sur les enjeux de cette 14e législature inédite, en raison du nombre de députés de l'opposition (80 députés).

 

A signaler que la 13e législature expire le 14 septembre prochain. Pour la première session de la 14e législature, c’est le chef de l’Etat qui fixe la date d’ouverture de la première session de l’Assemblée nationale, selon l’article 63 de la Constitution.

On sait que la coalition présidentielle n’a obtenu la majorité absolue que grâce à l’appoint de la voix de Pape Diop, tête de liste de la Coalition Bokk Gis Gis liggeey. Même si ce dernier affirme n’avoir pas négocié son ralliement, on ne peut s’empêcher de penser qu’il aurait en tête une quelconque contrepartie. D’autant plus que Le Quotidien avait déclaré quelques jours auparavant, qu’il avait eu à repousser une offre de la Coalition Yaw pour l’installer sur le Perchoir de l’Assemblée.

Cette question de Perchoir ne manquera certainement pas d’être évoquée. Tout le monde s’attend à ce que la tête de liste de la coalition victorieuse revendique le fauteuil à son profit, et beaucoup voient depuis longtemps Mimi Touré s’y engoncer. Reste à savoir si le chef de la coalition n’aurait pas d’autres projets à ce sujet.

D’autant plus que ce n’est pas que la présidence de l’Assemblée qui risquerait de poser problème. D’autres postes stratégiques de l’Assemblée vont également passer aux votes. Et les questeurs et autres secrétaires élus ne sont pas moins négligeables.

Ce n’est pas pour rien qu’il se dit que l’Inter-coalition Yewwi-Wallu ne veut pas former un seul groupe parlementaire, mais plusieurs, pour augmenter ses chances de remporter plusieurs postes au sein de l’Hémicycle.

C’est dire que Macky Sall et ses camarades auront matière à cogiter ce samedi après-midi au Palais.


Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022