Manif du 17 juin : Idrissa Goudiaby serait tué à l’aide d’une arme blanche

POLITIQUE
Mardi 21 Juin 2022

On en sait un peu plus sur les véritables causes de la mort de Idrissa Goudiaby, tué à Ziguinchor, lors de la dernière manifestation interdite de Yewwi Askan Wi. D’après sa famille, il serait victime d’une blessure par arme à feu lors de la manifestation. Mais l’autopsie révèle autre chose.


D’après le rapport d'expertise médico-légale concernant le nommé idrissa Goudiaby, né le 18 avril 1979 à Ziguinchor, la victime aurait été tué à l’aide d’une arme blanche.


La plaie pénétrante du cou ne correspond pas à une blessure par arme à feu, elle est large, linéaire et horizontale. Il y a un seul orifice d’entrée, pas d'orifice de sortie.

Toujours dans le document, l’on note qu’aucun projectile n'a été retrouvé, il n'y a pas de débris métalliques pouvant correspondre à une arme de fabrication artisanale avec des balles à plomb.

L'arme utilisée est un objet tranchant et contondant.  Le coup fatal a été porté par surprise, aucune lésion de défense n'a été retrouvée, précise le rapport.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022