Mansour Faye enserré dans un étau de milliards

SOCIETE
Mardi 14 Avril 2020

Mansour Faye enserré dans un étau de milliards
Une polémique a enfilé depuis le weekend au sujet de l’enveloppe allouée au transport des denrées alimentaires destinées aux familles indigentes impactées par les conséquences économiques du coronavirus…
Le chef de l’Etat Macky Sall a réceptionné plus de 145 mille tonnes de vivres au Port autonome de Dakar samedi dernier. Après quoi, il a donné le top départ des transporteurs pour la distribution de l’aide alimentaire d’urgence aux populations.

Une enveloppe de 6 milliards aurait été dégagée pour les propriétaires de camions chargés de ventiler les denrées dans les coins et recoins du pays. Mansour Faye, le ministre du Développement communautaire et de l’Equité territoriale dément et fait état d’un budget qui tourne autour de 1 milliard à 1, 5 milliard. En tout cas, une très grosse polémique a enfilé depuis le weekend au sujet de l’enveloppe allouée au transport des denrées alimentaires destinées aux familles indigentes de notre pays impactées par les conséquences économiques du coronavirus…
Même si le Collectif des acteurs routiers s’était proposé, le 28 mars dernier, de transporter à titre gratuit les vivres aux populations destinataires, le quotidien « L’observateur » avait révélé, le 2 avril dernier, que sur les 69 milliards alloués à l’aide d’urgence alimentaire, les quatre milliards seraient réservés à la prise en charge des frais liés à la distribution des 146 mille tonnes de vivres. Des internautes sont allés plus loin, le samedi 11 avril dernier, en révélant que 6 milliards seraient alloués au transport. Une « information » qui a aussitôt enflammé les réseaux sociaux. il faut dire que cette polémique est alimentée par les différents chiffres véhiculés par des ministres du gouvernement notamment Mansour Faye, ministère du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, et Abdou Karim Fofana, ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Le dernier nommé, Abdou Karim Fofana, avait, dans l’émission « Point d’aujourd’hui » du 12 avril de la rTS, soutenu que le budget prévisionnel pour le transport des denrées alimentaires destinées aux populations vulnérables est de 3,5 milliards là où L’observateur indiquait que l’enveloppe était de quatre milliards. Le journal du Groupe Futur médias disait tenir ses sources du ministère du Développement communautaire. Mansour Faye ajoute à la confusion…
Face à cette polémique, m. mansour Faye a tenu à monter au créneau pour démentir le chiffre de six milliards et donner la bonne information. Recevant dimanche dernier la contribution des radios et médias de Saint-Louis à la lutte contre le Covid-19, il a indiqué que les 146.000 tonnes de denrées alimentaires destinées aux couches vulnérables sont convoyées dans les différentes régions du pays pour un coût global de 1,5 milliard de francs. Mieux, le beau-frère du président de la république a juré que « les premiers camions, qui ont transporté l’aide pour les régions périphériques, comme Ziguinchor, Kédougou et Matam, sont payés à raison de 18.500 francs CFA la tonne.
Pour les régions centre, Diourbel, Fatick, Louga et Kaffrine, le coût du transport s’élève à 7.500 francs CFA la tonne ». Pour Tambacounda et Saint-Louis, ajoute-t-il, les frais de transport se chiffrent à 15.000 francs CFA la tonne.

A l’en croire, l’aide alimentaire destinée à la région de Dakar sera transportée par l’armée gratuitement, à l’exception des coûts du carburant et des frais d’accompagnement des chauffeurs. il a aussi signalé que l’association des transporteurs a offert gratuitement ses services pour accompagner l’opération. « Et nous attendons le volume de camions, afin de renforcer l’acheminement et la distribution des denrées alimentaires dans les régions du Sénégal », a poursuivi le par ailleurs maire de Saint-Louis. « Nous ne serons pas distraits par des allégations non fondées. Notre seul objectif est d’arriver à ce que l’opération se fasse très bien et dans les règles de l’art et que tous les produits arrivent à destination sans aucun problème, dans la transparence et la célérité », a-t-il assuré. Le député Diop Sy remporte le jackpot…
Au moment où chacun interprétait à sa manière la sortie de m. Mansour Faye, l’opinion apprenait, ébahie, que, c’est l’Entreprise Urbaine de Dakar (UDE), de l’homme d’affaires Demba Diop Sy, qui a gagné le marché. A la suite du ministre Mansour Faye, le patron de l’UDE, le député Demba Diop dit Diop Sy, a apporté des éclairages.

Et après avoir déclaré qu’effectivement sa société UDE (Urbaine d’entreprise) a gagné le marché de transport des vivres sur toute l’étendue du territoire national suite à l’appel à consultation lancé par le ministère du Développement communautaire sur la base de la meilleure offre — laquelle serait inférieure selon lui aux prix habituels de transport qui se faisaient —, il a précisé que la distribution à Dakar se fera par l’armée.
Mieux, il révèle que l’État mettra à sa disposition le carburant. Demba Diop Sy précise que son offre se limite aux capitales régionales car, une fois sur place, l’armée et les collectivités territoriales s’occuperont de l’acheminement dans les zones concernées. Pour le coût exact, Diop Sy a soutenu que « le montant global de la distribution des kits dans tout le Sénégal ne dépasse pas 2 milliards selon le calcul ».
Selon lui, l’offre faite par les transporteurs au ministère du Développement communautaire, de l’Équité sociale et territoriale, « n’engage qu’eux ». Et de préciser que « ce groupe est divisé en deux camps. Une proposition a été faite par l’un d’eux : 50 frs/km contrairement à notre offre, les autres ont voulu donner gratuitement leurs camions mais ils n’étaient pas en nombre suffisant.

J’ai même reçu des contacts pour me dire que l’offre de Monsieur Sourang n’engage que lui. Je rappelle que la distribution des vivres sur tout le territoire du Sénégal se fera avec la présence de l’armée » a conclu le député homme d’affaires. Une chose est sûre : difficile de distinguer la vérité du mensonge dans cette avalanche de chiffres et de déclarations. Une seule chose est sûre : c’est un député, éminent membre du parti présidentiel, l’APr, qui a remporté la mise haut la main. Honni soit qui mal y pense !

Le Témoin
 


1.Posté par maitre gosso le 15/04/2020 01:39
Grand spécialiste du retour affectif de l'être aimé

Mes services
Grand maître des sorciers vaudou voyant medium et guérisseur africain est spécialiste des problèmes affectif 36 ans d'expérience aux dons de père en fils depuis plusieurs génération .
Le grand maître des sorciers vaudou intervient dans les domaines suivants :
Retour d'affection
crise conjugal
problème familiale
desenvoutement
protection contre tout mauvais sort ou dangers
union rapide
attirance des femme ou des hommes
attirance de clientèle pour les vendeurs et les entreprises
Devenir riche en quelque jour
fidélité absolue entre époux
impuissance sexuelle
chance aux jeux
problème de voisinage
amour perdu
angoisse
abandon de tabac et d'alcool
. Rituels pour tomber enceinte rapidement

CONTACT MAITRE Dahvodoun Gosso

Téléphone personnel/whatsap: +229 60 00 53 91

E-mail personnel: maitre.gosso@hotmail.com

Site https://www.mediumvoyantmagic.com/

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19