google.com, pub-1148023042834496, DIRECT, f08c47fec0942fa0









Marche contre la hausse de l’électricité : ÑOO LANK réussit le pari de la mobilisation

POLITIQUE
Vendredi 13 Décembre 2019

Les Sénégalais sont bien sortis dans les rues de Dakar pour rejoindre la coalition ÑOO LANK qui proteste contre la hausse du prix de l’électricité et pour la libération de Guy Marius Sagna et Cie.
Des centaines de Dakarois, jeunes et vieux sont réunis ce vendredi à la Place de la Nation, près du centre-ville de la capitale sénégalaise, pour dire non à la hausse du prix de l'électricité imposée, selon certains, par le président Macky Sall. 

Ces manifestants ont répondu à l'appel de la plateforme "ÑOO LANK", qui regroupe plus de 30 organisations de la société civile et partis politiques. A 16h00 (GMT), on peut dénombrer plus de 200 personnes à cette manifestation qui doit se terminer au rond-point de la Rts. D'autres personnes, en provenance de la banlieue rejoignant par petits groupes, ce lieu qui accueille la plupart des rassemblements à Dakar. 

"Libérez les otages. Libérez Guy Marius Sagna, Dr Babacar Diop et compagnie", scandent en chœur ces manifestants. " On ne peut pas accepter que Macky Sall nous impose cette hausse non justifiée. Le pouvoir n'a qu'à rembourser les 10% dont il parle", déclare Moussa Sarr, vêtu d'un tee-shirt blanc, à l'effigie de mouvement. 

Le rappeur Simon s'étonne de l'emprisonnement de Guy Marius Sagna et compagnie pour avoir simplement manifesté devant le palais, pendant que d'autres membres du parti au pouvoir insultent le chef de l'État. Il estime que tout cela est de l'injustice voulue par le régime en place. 

Dr Babacar Diop, l'activiste Guy Marius Sagna ainsi que six (6) autres personnes ont été placés sous mandat de dépôt par le Doyen des juges le mercredi 4 décembre 2019. Ils ont été arrêtés le vendredi 29 novembre 2019 à la suite d’une marche non autorisée devant le Palais.  

C'est le mardi 26 novembre que le directeur général de la Société nationale d’électricité (Senelec) du Sénégal, Pape Demba Bitèye, a confirmé l’entrée en vigueur, à compter du 1er décembre, de la hausse du prix de l’électricité (10% en moyenne), évoquant un manque à gagner de 12,191 milliards de FCFA enregistré par ses services depuis le début du dernier trimestre 2019.
Une manifestation pas comme les autres. Peut-on dire. Les organisateurs de la manifestation ce vendredi contre la hausse du prix de l'électricité, ont réussi le pari de la mobilisation, si l'on fait la comparaison aux manifestations précédentes. 

En effet, suite à la publication d'un reportage de BBC, dans lequel, Aliou Sall, jeune frère du président Macky Sall, est accusé de corruption, la plateforme "Aar Li Nu Book" a été mise en place pour exiger la transparence dans cette affaire. 

Après avoir initié plusieurs manifestations à Dakar et dans la banlieue sans succès, elle finit par mettre fin, sinon observer une pause. Tous les coordinateurs de cette plateforme, Guy Marius Sagna et Fatou Blondin Diop, ont promis de revenir avez force. 

Au regard de tout cela, la manifestation de ce vendredi est tout simplement exceptionnelle. On peut dénombrer plusieurs centaines de personnes dans les processions. PressAfrik, est à mesure d'affirmer qu'au moins 500 personnes sont sorties dans la rue pour dire non à la hausse du prix de l'électricité. Reste à savoir si le régime en place va revoir sa décision.
 

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE







VU SUR FACEBOOK

«TAC», un délit à intégrer dans notre arsenal juridique

13/12/2019 - 0 Commentaire

Libertés de manifestation : l’histoire bégaie encore au Sénégal

05/12/2019 - 0 Commentaire

Ces nouvelles voix des Sénégalais ou le rejet citoyen des politiques

05/12/2019 - 1 Commentaire

Le marabout et le guerrier

04/12/2019 - 0 Commentaire

L'absence de déclaration de patrimoine de Macky Sall : Source d'illégalité de ses Décrets

29/11/2019 - 0 Commentaire