Menu


Méga meeting aux parcelles assainies : Yewwi et Sonko en démonstration de force !

POLITIQUE
Mercredi 15 Mars 2023

La coalition Yewwi Askan Wi a réussi le pari de la mobilisation hier, mardi 14 mars, au terrain ACAPES des Parcelles assainies. Tour à tour, les responsables de l’opposition ont appelé les militants à la résistance pour faire au Président Macky Sall, l’empêcher de « forcer » une 3e candidature et s’inscrire sur les listes électorales. Non sans leur demander de venir massivement le jeudi 16 mars au tribunal de Dakar soutenir le leader du Pastef Ousmane Sonko lors de son procès l’opposant au ministre du Tourisme Mame Mbaye Niang.


La chaleur n’y est pour rien. En début d’après-midi, sous le chaud soleil, ils étaient nombreux à converger vers le lieu de rassemblement. Au fil du temps, ce mardi 14 mars, le terrain ACAPES des Parcelles assainies est devenu exigu pour contenir la foule. Des manifestants sont venus de partout pour répondre à l’appel de la coalition Yewwi Askan Wi pour protester contre le régime du Président Macky Sall. Certains étaient en T-shirts ou casquettes aux couleurs de la coalition de l’opposition ou encore à l’effigie d’Ousmane Sonko ; alors que d’autres avaient des pancartes en mains où on pouvait par exemple lire « Focus 2024 ». Des drapeaux aux couleurs du Sénégal s’agitent. Les sifflets et les vuvuzelas résonnent au rythme des chants et danses. L’ambiance est bon enfant. Le tout, devant un impressionnant dispositif policier afin d’éviter tout débordement. D’autres personnes qui n’ont rien voulu rater de la manifestation, suivaient à partir de leurs balcons ou terrasses en face du terrain.
Accompagné d’une foule immense acquise à sa cause depuis chez lui, le leader du parti Pastef, Ousmane Sonko est accueilli après 18heures sous les vivats sur la place. En tribune, se trouvaient les responsables de la coalition Yewwi Askan Wi déjà bien installés. Le coup d’envoi de la manifestation est donné à 19 heures avec l’hymne national du Sénégal. Tout d’abord, c’est Malick Kébé adjoint du maire des Parcelles assainies, Ababacar Djamil Sané, qui a délivré le message. « Les populations des Parcelles assainies sont avec vous et sont plus que jamais déterminés dans le combat de la démocratie, du respect des libertés d’expression et des libertés individuelles. Oui à la résistance et non à l’oppression et à la manipulation », a déclaré Malick Kébé.
Ainsi, tour à tour, les responsables de la coalition Yewwi Askan Wi ont pris la parole sous les acclamations du public. Ils ont sévèrement critiqué la gestion du pouvoir en place, dénoncé les multiples arrestations des militants de l’opposition, la violation des libertés et ont appelé à lutter contre une 3e candidature du Président Macky Sall en 2024. Ils ont par ailleurs invité les militants à aller s’inscrire sur les listes électorales et à venir nombreux ce jeudi 16 mars au tribunal de Dakar soutenir le leader du Pastef, Ousmane Sonko, lors de son procès pour « diffamation » l’opposant au ministre du Tourisme et des Loisirs Mame Mbaye Niang.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE | Antivirus, la chronique d'Abdoulaye Der | COVID-19 | KEEMTAAN GI | Echos des Locales 2022