Mgr Benjamin Ndiaye, invite les universitaires à être "le moteur de leur société, comme l’a été Alioune Diop"

POLITIQUE
Lundi 10 Février 2020

L’archevêque de Dakar, Mon­seigneur Benjamin Ndiaye, a invité samedi les universitaires à être le «moteur» de leur société, en prenant exemple sur le fondateur de la revue Présence africaine, Alioune Diop (1910-1980).

«Alioune Diop a choisi d’offrir à l’Afrique une tribune à travers sa maison d’édition, Présence africaine, et cela a créé tout un bouillonnement (…) Je pense qu’on a besoin d’un moteur comme ça, aujourd’hui», a-t-il dit lors de la cérémonie de présentation des actes du colloque international consacré en 2016 à cet intellectuel sénégalais qui a joué un rôle important dans l’émancipation des cultures africaines.

«Les universitaires devraient jouer ce rôle dans la recherche et la réflexion libre, pour aider nos sociétés à s’élever davantage», a souhaité l’archevêque de Dakar. «On est devenu matérialiste et alimentaire, et cela n’élève pas le débat pour permettre à ce pays de savoir où il doit aller, avec des valeurs qui s’enracinent dans la culture populaire…», a-t-il déclaré.

Nouveau commentaire :

POLITIQUE | ECONOMIE | SOCIETE | CULTURE | SPORT | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV & RADIO | TRIBUNE LIBRE | CONFIDENTIEL | COUP DE COEUR | COUP DE GUEULE | PORTRAIT | LETTRE DU JOUR | VU SUR FACEBOOK | FAITS DIVERS | INSOLITE | ILS ONT OSE LE DIRE | MEDIAS | EDITORIAL | COMMUNIQUE | NECROLOGIE | PUBLIREPORTAGE | NTIC | SANTE | JUSTICE | DIPLOMATIE | DIPLOMATIE | GUEST EDITORIALISTE | ENVIRONNEMENT | INSTITUTIONS | RELIGION | EDUCATION | AGRICULTURE